Santé de la reproduction : Le préservatif féminin (fémidom) incompris des Sénégalais.

Le Femidom ou préservatif féminin  est un moyen de contraception comme le préservatif masculin. Il est utilisé par la femme avant l’acte sexuel. Toutefois, la majeure partie des femmes sénégalaises ignorent l’existence de ce moyen de contraception, pourtant introduit dans le pays depuis plus d’une décennie; d’autres ont du mal à l’utiliser ne comprenant pas le mode d’emploi. D’autres enfin, craignent un manque de plaisir durant les relations sexuelles.

Une sensibilisation accrue a pourtant été faite sur la santé sexuelle surtout chez les adolescents. Il faut noter que plusieurs adolescents ont une vie sexuelle active. Une raison suffisante pour  se mettre à l’abri des infections sexuellement transmissibles (Ist). Une discussion avec certaines jeunes a permis de constater le manque de compréhension ou l’ignorance de l’existence du préservatif Féminin.

Pour une jeune femme qui a préféré garder l’anonymat,  il est plus simple que l’homme utilise le préservatif et en cas d’accident la femme peut avoir recours aux pilules du lendemain. « Au Sénégal, le moyen de contraception le plus connu est le préservatif masculin, et les femmes prennent la pilule du lendemain en cas de défaillance du préservatif pour éviter la grossesse » a-t-elle soutenu. Mais faut-il seulement éviter de tomber enceinte ?

Une jeune fille âgée de la vingtaine estime qu’avec le préservatif Féminin la femme ne peut pas sentir beaucoup de plaisir durant le rapport sexuel, ce qui provoque ainsi une certaine réticence de la part des femmes. Un avis qu’elle partage avec beaucoup d’autres femmes qui soutiennent que les hommes sont plus à l’aise avec le préservatif.

Un autre jeune  estime que les femmes sénégalaises sont très pudiques, elles ne peuvent pas se procurer facilement le préservatif comme les hommes. « Il y a beaucoup de Tabou au Sénégal, déjà plusieurs femmes pas mariées n’assument pas vraiment leur activité sexuelle, je n’imagine pas qu’elles songent à acheter un préservatif  un jour ». Et une autre de se poser la question de savoir si le Femidom est fiable et s’il n’y pas de risque qu’il entre complètement dans l’appareil génital de la femme. Une crainte bien fondée car, selon certaines Ong comme Marie Stopes International spécialisées dans la sensibilisation sur la santé de la reproduction, il y a bien des risques mais il suffit de maîtriser le mode d’emploi et de bien placer le Femidom pour être à l’aise. ​. Seydina Ababacar Ngom, agent marketing à Espace jeune « Marie stopes international » soutient que le Femidom tarde  à être  connu des sénégalais même s’il y a des avancés dans la sensibilisation dans l’intérieur du pays. « Je fais souvent des causeries avec des jeunes, une fois le tabou levé il se confie concernant leur vie sexuelle, et je constate souvent que  le Femidon n’est pas très bien maîtrisé par les jeunes filles, mais dans les villages et certaines régions, le taux d’utilisation est encore mois important ». Selon lui, le Femidom est très adapté et bien utilisé dans les zones où des jeunes filles subissent souvent des viols car, le préservatif féminin peut rester 8 heures de temps dans l’appareil génital de la femme. Ainsi, elles peuvent le mettre avant de sortir la nuit ou pour aller dans un espace qui ne regroupe pas du monde,  en cas de viol on peut facilement éviter les grossesses indésirables et les maladies sexuellement transmissibles​

Selon le site Condozone le préservatif féminin, aussi connu sous le nom de « Female Condom » ou encore « Fémidom » existe depuis 1998. C’est ainsi une  véritable alternative au préservatif masculin, il est l’unique moyen de contraception entièrement contrôlé par les femmes. Contrairement au préservatif masculin, le préservatif féminin ne requiert pas l’approbation de son partenaire d’où son importance. Le Femidom permet aux femmes de mieux vivre leur sexualité tout en évitant les Ist, Vih, car, le préservatif féminin est imperméable aux organismes responsables de MST, et notamment au VIH.
Le Fémidom est aussi  efficace que le préservatif masculin, il ressemble à une gaine dotée de deux anneaux à ses extrémités. Le premier anneau (plus petit) se place à l’intérieur de l’appareil génital de la femme tandis que le second prend place à l’extérieur. Ainsi, plusieurs jeunes  ne  sont préoccupés que  par la grossesse et comment l’éviter. Mais les infections et Ist aussi existent et pour l’éviter le préservatif s’impose.  Dans ce contexte, une question mérite d’être posée. Pourquoi les femmes devraient dépendre des hommes pour se protéger ? Le préservatif féminin est un moyen d’éviter de toujours demander l’avis de  son partenaire, ou de lui imposer qu’il mette le  préservatif.

Selon toujours Condozone, le Femidom permet à la femme de choisir elle-même de se protéger, il  ne provoque pas d’allergie grâce à l’absence de latex, et peut  se mettre en place jusqu’à 8h avant le rapport sexuel. En sommes une sensibilisation encore plus accrue est nécessaire pour faire comprendre aux femmes et jeunes sexuellement activent l’importance du Femidom.

dakaractu.com

Dernière mise à jour: 21 Jan 2016

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *